Luchaire. Innocent III. 1906-1908.

Innocent III

(1906-1908 [v. 1, 1907])

Author: Luchaire, Achille, 1846-1908
Volumes: 6
Subject: Innocent III, Pope, 1160 or 61-1216; Catholic Church; Lateran Council 1215); Albigenses; Italy — History 476-1268; Latin Empire, 1204-1261; Holy Roman Empire — History Otto IV, 1198-1215
Publisher: Paris : Hachette et cie
Possible copyright status: NOT_IN_COPYRIGHT
Language: English
Call number: ANB-8552
Digitizing sponsor: MSN
Book contributor: Robarts – University of Toronto
Collection: robarts; toronto

Une figure ronde et juvenile, de grands yeux avec des sourcils bien arques, un nez droit et une petite bouche. Sur la tete, une tiare en etoffe, simple bonnet pointu que terminent, en haut, une houppe, en bas, un cercle de metal. Sur le buste, l’insigne du haut sacerdoce, le pallium, bande de laine blanche semee de croix rouges. C’est ainsi que le fragment de mosai’que conserve dans la villa du due Torlonia, a Poli, et la peinture de l’eglise souterraine du Sacro Speco, a Subiaco, representent lepape Innocent III. L’histoire ajoute qu’il avail la taille petite, la physionomie agreable, la parole facile et la voix tellement sonore et bien timbree que tout le monde l’entendait et le comprenait même quand il parlait a voix basse.

Quand on suit la route de Rome a Naples, l’ancienne voie Latine, on debouche, vers le soixantieme kilometre, dans la vallee de la riviere Sacco. En haut des premiers sommets qui l’encadrent, a cinq ou six cents metres, apparaissent, perchees sur l’assise eternelle de leurs murs cyclopeens, Segni, Anagni, Ferentino, Palestrina, les vieilles villes Herniques. Leurs eglises ont pour base des substructions de temples pai’ens. Saint-Pierre de Segni, Sainte-Marie d’Anagni, massives comme des forteresses, dominent encore les maisons de pierre et les remparts de leur cite.

D’est la qu’etait le patrimoine d’Innocent III. Les chatelains de Segni, une lignee d’origine lombarde, possedaient, depuis le dixieme siecle, le comte de la Campagne romaine. Mais ce n’est qu’apres Innocent III que, pourvus d’importantes proprietes a Rome et aux environs, et illustres par leur grand pape, ils s’appelerent comtes tout court, en italien conti. Telle fut l’origine de la puissante maison romaine des Conti, rivale des Orsini, des Colonna, des Savelli. Rien qu’au treizieme siecle, elle devait fournir plusieurs papes au monde chretien.


Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.